. . .
There are no translations available.

Collectif 19 mars 2012, appel à textes

 

Le 19 mars 2012, sera fêté le cinquantième anniversaire du cessez le feu en l’Algérie.

Considérant en effet que l’histoire de la guerre d’Algérie est volée aux deux peuples, algériens et français,

Considérant qu’une certaine mémoire dominante risque l’effacement des traces de cette période tragique pour les deux pays, que la reconnaissance des crimes et exactions perpétrés par l’armée française sont une condition préalable au pardon et la construction de la paix entre les peuples,

Considérant que les peuples mais particulièrement,  les enfants et les jeunes d’Algérie et de France ont le droit de savoir,

Considérant que les gouvernements respectifs des deux pays ne constituent pas actuellement des relais fiables pour construire le dialogue et la fraternité,


Des écrivains d’Algérie et de France ont décidé d’écrire leurs témoignages personnels et leurs analyses pour donner chair et sens à l’histoire

Cet appel est destiné aux écrivains français et algériens qui se sentent impliqués pour la vérité dans un dialogue en devenir.


Rappel :

De 1954 à 1962, la guerre déchire l'Algérie. Celle-ci subit alors l'oppression coloniale qui enferme les Algériens dans le statut d'indigènes, privés d'accès à la citoyenneté, et les troupes françaises interviennent pour mettre fin à ce que l'Etat français refusait de considérer comme une guerre.

A la suite d'attentats et de massacres de civils, les forces armées françaises ont eu recours au pire moyen qui soit pour démonter les réseaux résistants, la torture. Le débat concernant cette "question", qui fut la face la plus sombre de cette guerre,  ne revoit le jour qu'à l'heure actuelle pour initier un" travail de mémoire" collectif. Cette "guerre sans nom" divisait, et divise encore aujourd'hui, cette " sale guerre " comme toutes les guerres alerte de la gravité des choses et remet en cause censure et contrôle de l'information.

L'Algérie obtient finalement son indépendance en 1962 mais la guerre laisse des cicatrices douloureuses, et le partage d’avenir reste à construire.


Comme nos ainés d’hier nous devons mettre au jour les effacements d’une certaine écriture de l’histoire pour dénoncer les oppressions menées contre les peuples, pour secouer une opinion gagnée par l'apathie, pour renouer avec une mémoire vivante capable de transmettre aux générations futures les leçons de l’histoire,

Nous appelons aujourd’hui à témoigner pour transmettre ce qui résiste en chacun contre le terrorisme d’Etat, témoigner sans attendre que les Etats veuillent bien règler le passif entre la France et l’Algérie.

Nous appelons les écrivains des deux rives à envoyer un texte- témoignage, sous la forme qu’ils souhaitent : court récit, lettre, poème etc.. afin d’écrire autrement l’Histoire de deux peuples qui n’ont cessé d’avoir la volonté et la passion d’être unis dans la justice et la liberté.


Une publication des textes est prévue pour les textes reçus.
La réception des textes inédits de une à cinq pages accompagnés d’une notice biographique de 5 lignes est prévue à partir du 1 février 2011 jusqu'au 1 novembre 2011 date limite.


À adresser à Nicole Barrière

This e-mail address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it

et aux éditions Alfabarre

This e-mail address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it


La publication est prévue début mars 2012
Collectif actuel (un comité éditorial sera prochainement constitué) :


Nicole
Barrière, Cécile Ouhmani, Hamid Ait Slimane, Chekib Abdessalam, Denis Emorine, Bernard Noël, Philippe Tancelin

à paraître

.....
French (Fr)Deutsch (DE-CH-AT)Italian - ItalyPortuguês (pt-PT)English (United Kingdom)Español(Spanish Formal International)Arabic(Arab World)

Lettre d'Info

adSense

OS : Linux w
PHP : 5.2.17
MySQL : 5.0.90-log
Time : 22:36
Caching : Enabled
GZIP : Disabled
Members : 109
Content : 152
Web Links : 3
Content View Hits : 694962

Who's Online

We have 118 guests online

je me logue